HPI - Membre de Direction

reflexion

Je suis membre d’un comité de direction. Mes collègues me renvoyaient régulièrement mes brutalités et mes intolérances. Tout cela était incompréhensible pour moi.

Ma vision des choses était le respect du professionnalisme, la rigueur, la qualité du travail bien fait et … ne pas perdre de temps inutilement.

Manifestement je voyais des choses (et le comportement des gens) que eux ne voyaient pas.

Notre niveau d’exigence n’était pas le même manifestement. Pour moi, à un certain niveau de responsabilité c’est « tolérance zéro ».

Un membre du CODIR, avec l’appui du DRH, m’a suggéré de prendre contact avec Mr Micheau. Il avait participé à une de ses conférences. Je ne voyais pas du tout l’intérêt de travailler avec un coach.

Je maîtrisais tout et je n’avais besoin de personne.
Pour respecter mon engagement je me suis acquitté de ce que je pensais être une formalité.

En fait cela a été un basculement dans ma pratique professionnelle !

Je n’avais jamais rencontré quelqu’un qui pouvait aussi bien me connaitre, en si peu de temps, et pouvait me laisser parler sans que je sois obligé de donner des explications complémentaires pénibles.

Cela a été une vraie découverte et un monde nouveau s’est ouvert pour moi.

Je sais que j’ai eu un test de QI étant jeune mais on ne m’avait jamais expliqué ce que cela pouvait signifier, du moins pas à ce point là.

J’ai l’impression d’avoir perdu un temps précieux.
Ce temps j’en ai rattrapé une partie en découvrant des informations sur ce qui était inaccessible pour moi : « le monde normal » et le « vrai monde des adultes surdoués ».

Je ne savais pas non plus qu’il existait des professionnels pour nous aider à mieux fonctionner en entreprise.

J’ai compris ce que les autres voyaient, à juste titre, comme de la maltraitance, ce qui n’était pour moi que de l’exigence légitime et de l’éthique professionnelle.

Le niveau de mes valeurs et mon besoin de justice est incompréhensible pour les autres. J’ai découvert aussi un concept nouveau et libérateur: devenir hybride. C’est ce que je m’efforce de faire depuis.

Je deviens de plus en plus digeste et plus accessible pour les autres.

La qualité de ma communication et de mes échanges a du passer par un compromis acceptable avec mes valeurs, pour devenir plus tolérant et plus sociable envers mes collègues et mes collaborateurs, tout en recyclant utilement mes niveaux de valeurs sans les perdre.

Moi qui pensais tout contrôler, je ne m’attendais pas à ce que quelqu’un puisse m’apporter autant.

 

Ces articles peuvent également vous intéresser

Conférence : Les surdoués, des trésors cachés à accompagner

13 mai 2019 à Tunis : Les surdoués, des trésors cachés à identifier et accompagner Mr Jaouhar LABINI, Directeur Général du CENAFFIF  : Centre National de Formation de Formateurs et de l’Ingénierie de Formation du Ministère de la Formation Professionnelle de Tunisie, nous accueillera pour une nouvelle conférence. Conférencier :

Lire l'article
Aventure

Les personnes atypiques dans les organisations

Les personnes atypiques dans les organisations – Fabrice MICHEAU Un nouveau monde s’impose à un rythme accéléré dans les organisations (IT, IA, digitalisation, mondialisation, nouvelles générations…), imprévisible et complexe. Aussi, nous avons besoin  d’intelligences professionnelles diverses et d’un management et d’une politique RH toujours plus capables de susciter de l’engagement

Lire l'article
Facebook
LinkedIn